Ateliers d’écriture en salle de classe virtuelle: Adaptations des jeux d’écriture

Dans cet article nous nous proposons de vous apporter à la connaissance des adaptations des jeux classiques pour apprendre à écrire en classe virtuelle. Les élèves sont très tentés de voir sur Internet les conjugaisons correctes, les formes correctes d’accord malgré qu’ils prônent leurs bonnes attitudes d’écoliers parfois, hélas! Incontournable méthode en cette période d’école en ligne!

Dans ce qui suit, les types d’exercices visent la mobilisation immédiate des connaissances des élèves pour former les compétences visées de production (systématisation) écrite ou de (systématisation) production orale. Ils demandent la réaction prompte de l’apprenant, et avec des outils de la visioconférence.

Grammaire en action

1. La phrase à reconstituer de manière créative
Compétences : les compétences de la production orale/de la production écrite
Niveau A1-B1
Outil: le clavardage
Notions de grammaire utilisables: tout temps verbal
Chaque élève écrit le sujet un autre l’auxiliaire, un autre le participe passé, puis le COD, etc.
Type de leçon : de systématisation écrite
Déroulement ♫: Il s’agit donc de recréer des phrases nouvelles à partir d’une structure (texte à trou, prendre en compte la macro closure, une structure de type : S + COD + auxiliaire + pp. + prép.+ art.défini + nom (fém. sg), ou tout bonnement de créer des textes à partir de ces structures de phrase en rythmant les productions des apprenants de temps en temps.
L’enseignant pourrait introduire les connecteurs au début, puis, ensuite, après, en fin (si la consigne vise le récit d’un événement/une histoire/une anecdote) ou d’autres connecteurs visant la structure de texte visée. Par exemple s’il s’agit des compétences qui visent l’argumentation d’un point de vue au niveau B1+, on pourrait donner les connecteurs argumentatifs, ou de cause/conséquence les plus employés.

2. Pourquoi? / Ben, parce que …
C’est un jeu qui peut motiver les apprenants et déterminer en même temps de faire attention au déroulement de la leçon et qui pour les faire progresser en catimini.

Compétence: les compétences de la production orale/ de la production écrite
Niveau : A2 – B1+
Outil: le microphone de la visioconférence
Type de leçon : de systématisation orale/ de communication de nouvelles connaissances
Déroulement♫:
Établir un ordre des élèves. Les élèves seront désignés en comptant. On ne peut être que le numéro 1 ou le numéro 2.  Ainsi on peut former les paires.
Étape 1: Chaque apprenant écrit sur une feuille de papier une question qui commence avec Pourquoi (+ inversion). Il pose ce bout de papier sur son front ou sur sa poitrine. La question est assignée à un apprenant (e) désigné(e) par l’enseignant au début de la séance.
Astuce ☺:
• On peut utiliser cette composition binaire question/réponse pour former en lien avec le texte étudié, en lien avec un autre texte qui sera proposé à l’étude (en étape d’anticipation).
Étape 2: Chaque élève tient de manière visible devant la caméra le bout de papier avec sa question écrite pour son collègue (le numéro 1 pour son équipier). L’apprenant qui regarde la question (ils regardent à tour de role ou à la fois, ils peuvent négocier), recopie cette question sur le verso du bout de papier ou il ecrit egalement la réponse à la question reçue de son équipier.
Astuces ☺:
● limiter le temps d’écriture;
● trois paires de questions/réponses au maximum;
● mener le jeu en groupe classe, sans faire des équipes;
● l’enseignant doit veiller cependant à ce que tous les élèves écrivent leurs questions/réponses en même temps.

Le lexique en action

1. L’acrostiche
Compétences : les compétences de la production écrite/ de la production orale
Niveau A1 – B1
Outil: le clavardage
Lexique: tout mot.
Astuce ☺:
• Il serait intéressant de travailler l’acrostiche pour élargir le niveau de connaissances de nouveaux mots ou, dans l’étape de réemploi afin de vérifier le niveau de mobilisation de nouveaux mots des apprenants. Egalement, il serait plutôt intéressant de travailler les mots clés.
Type de leçon : de systématisation écrite
Etape: réemploi, anticipation, systématisation orale/écrite
Déroulement ♫:
Étape 1. L’enseignant propose un mot en l’écrivant dans le clavardage. Par exemple : francophonie. Les élèves sont invités à écrire à tour de rôle un mot nouveau correspondant à chaque lettre du mot proposé par l’enseignant. Puis, ils sont invités à proposer eux-mêmes un autre mot. (par exemple un mot avec la lettre F, un autre avec la lettre R, puis un autre mot avec la lettre A, etc.). Ce jeu peut être intéressant pour créer un rituel au début de la leçon, à fonction motivante et accroche afin de ligoter les apprenants à des activités de langue française, pour dérider l’atmosphère de la classe virtuelle.
Étape 2: Lecture à haute voix des textes formés ainsi.
Étape 3: Chaque apprenant écrit un court texte (en fonction du niveau de langue il faut leur donner dès le début la consigne de longueur à respecter) en lien ou pas avec ce qu’il a entendu /compris.

2. Et la fin? Infini(tif)
Jeu qui peut être attachant par sa simplicité et par le fait de sa monotonie créatrice.
Compétences : les compétences de la production écrite/ de la production orale
Niveau A1-B1
Outil: le clavardage/ un bout de papier en classe traditionnelle ou devant la caméra
Lexique: infinitif + complément (marcher à pied/ jouer du piano)
Type de leçon : de systématisation écrite
Étape : réemploi, anticipation, systématisation orale/écrite
Déroulement ♫:
Établir un ordre des apprenants. Ils seront désignés en comptant. Ils comptent à haute voix eux-mêmes ou pour simplifier c’est l’enseignant qui désigne l’ordre de ses apprenants.

Étape 1. Tout élève note dans le clavardage ou sur un bout de papier un infinitif complément sur l’exemple donné dans le descriptif du jeu et puis adresse l’expression à son collègue de droite. Ils peuvent écrire ce groupe verbal dans le clavardage si on préfère le faire en classe virtuelle avec le clavardage. Chaque élève voit ce que son collègue a écrit.
Etape 2: L’enseignant écrit dans le clavardage (et prononce) : C’est. Puis, tous les élèves écrivent (avec la phrase reçue/regardée du collègue) une autre phrase qui commence par C’est.
Etape 3: L’enseignant écrit dans le clavardage (et prononce) : C’est encore. Puis, tous les élèves écrivent (avec la phrase reçue/regardée du collègue) une autre phrase qui commence par C’est encore.
Etape 4: L’enseignant écrit dans le clavardage (et prononce) : C’est enfin. Puis, tous les élèves écrivent (avec la phrase reçue/ regardée du collègue) une autre phrase qui commence par C’est enfin.
Étape 5: Chaque apprenant lit à haute voix à la fin la phrase formée par lui et ses collègues.

 

prof. Ruxandra-Magdalena Manea

Profil iTeach: iteach.ro/profesor/ruxandra.manea

Articole asemănătoare