Réaliser une activité en intercomprénsion

Travailler en intercompréhension est une nouvelle démarche pédagogique, promue, ces derniers temps par L’Organisation Internationale de la Francophonie, à l’aide d’un CLOM (cours en ligne ouvert et massif), qui s’est adressé à des milliers d’enseignants du monde entier. Partant de plusieurs supports théoriques de référence, réalisés par des professeurs de langues romanes, les enseignants ont pu découvrir les principes de cette démarche, basée sur la découverte et l’exploitation en classe des éléments communs et des ressemblances entre les langues d’une même famille. Le cours a offert aussi des pistes méthodologiques et des sites de référence, crées pour une didactique de l’intercompréhension.
Nous allons présenter une proposition d’activité en intercompréhension, tout en réutilisant le principe des histoires en chaîne, mais en plusieurs langues romanes.

1. Présentation du contexte

1.1  Public cible
– âge et niveau scolaire: 12 ans
– profil langagier des élèves: apprenants en FLE  niveau A1-A2

1.2  Langues présentes dans le contexte scolaire : l’anglais; le français, le roumain- langue maternelle

2. Description générale de l’activité

2.1  Type de travail
Je vais réutiliser le principe des histoires en chaîne (chainstories)

Caractéristiques de l’activité réutilisée
– nom du matériel didactique et de l’activité repris
– Je vais  adapter le niveau de langue visé aux objectifs – raconter une histoire. Les langues visées seront le français, le roumain, l’espagnol  l’italien et le portugais (profitant du fait que certains élèves ont des parents qui travaillent à l’étranger – en Italie ou en Espagne et qu’ils vont parfois en vacances chez eux et sont en contact avec des locuteurs natifs d’italien ou d’espagnol)
– L’ordre des exercices:
– Les consignes

Caractéristiques de l’activité créée
– nom donné à l’activité: L’histoire mosaïque!
– type de support : papier

2.2 Objectifs
– langue(s) visée(s) : plusieurs langues: italien, espagnol, français, portugais
– activités langagières : compréhension de l’écrit, expression écrite
– compétences linguistico-communicatives plurielles:

* savoirs: – Avoir des connaissances sur la diversité des langues / le
multilinguisme / le plurilinguisme
* Savoir qu’il existe entre les langues / les variétés
linguistiques des ressemblances et des différences

* savoir-faire: Savoir identifier [repérer] des éléments lingusitiques /
des phénomènes culturels dans des langues / cultures
plus ou moins familières
* Savoir parler de / expliquer à d’autres certains aspects
de sa langue / de sa culture / d’autres langues / d’autres
cultures

* savoir-être : – Disponibilité / Motivation / Volonté / Désir pour s’engager
dans l’action par rapport aux langues / cultures et à la
diversité des langues et cultures
* volonté d’adaptation /
Confiance en soi / Sentiment de familiarité
dimension : lexicale, grammaticale, interculturelle

2.3  Genre textuel: Les élèves vont créer un texte narratif
2.4  Thématique : Raconter un évènement drôle qui est arrivé aux élèves dans un camp pendant la participation à un projet européen.
2.5  Types d’exercices : questions ouvertes / fermées, QCM , exercices à trous, exercices d’association, associez les phases de l’histoire à des images, imaginez la suite etc.

3. Brève description du déroulement de la séance et des tâches

3.1  Durée – 8 heures
3.2  Liste et chronologie des tâches :
– Première heure de cours: réception de deux fragment de l’histoire et exercices de compréhension;
– Deuxième et troisièmes heures de cours: création par le groupe clase de plusieurs variantes de la troisième partie de l’histoire, en roumain et choix de la variante finale, à envoyer.
– Quatrième et cinquièmes heures de cours: réception de la dernière partie, en espagnol et en portugais– exercices de compréhension
– Les trois dernières heures de cours: travail par groupes  – Rédaction de la variante finale, abrégée, de l’histoire, en français et illustration de celle-ci par des dessins. Concours- la meilleure création – exposition des dessins dans la salle de clase et envoi des photos de ces produits aux autres groupes – des autres pays.

3.3  Consignes de chaque tâche
a. Lisez les deux premières parties de l’histoire, en français et en italien. Lisez et associez les titres en italien et espagnol aux textes.
b. Associez les parties de l’histoire à des images. (on va trouver des images illustrant les deux textes)
c. Lisez les fragments et dressez une liste des mots que vous comprenez en français et en italien.
d. QCM sur les deux textes: choisissez la bonne variante (questions en en français)
e. Continuez l’histoire, par groupes. On choisira la variante la plus intéressante à envoyer.
f. Exercices de compréhension des deux autres textes reçus. (comme ceux proposés ci-dessus) (a-d)
g. Rédigez après avoir lu tous les fragments de l’histoire, la variante abrégée de celle-ci et illustrez-là par des dessins.

3.4

Difficultés:
– la réticence des élèves face aux langues qui n’ont pas été étudiées à l’école.
– difficultés de compréhension des textes en d’autres langues
Comment y faire face?
– encourager les élèves et les motiver – le concours final et l’idée de travailler avec des élèves d’autres écoles européennes.

Bibliographie:
L’intercompréhension : le cas des langues romanes, Claire Blanche-Benveniste, André Valli, in Le français dans le monde, Recherches et applications, no 11, janvier 1997.
Meissner Franz-Joseph, Meissner Claude, Klein Horst, Stegmann Tilbert, Introduction à la didactique de l’eurocompréhension, EuroComRom. Les sept tamis. Lire les langues romanes dès le début.- Aachen : Shaker-Verlag, 2004.
Teyssier Paul, Comprendre les Langues Romanes, du français à l’espagnol, au portugais, à l’italien et au roumain : méthode d’intercompréhension, Chandeigne, Paris, 2004.
Paganon, I., A. Nacry, G. Innocenti, N. Martinez, S. Ferraioli, De langue en langue, Vers l’intercompréhension des langues romanes CRDP, 2009.

Accesări: 73

Articole asemănătoare