Les étapes d’une expression orale efficace

L’apprentissage du français langue étrangère nécessite, entre autres, chez les apprennants, le développement de la compétence à communiquer. Ce qui est trѐs important est que ces apprennants communiquent correctement dans la langue française.
L’expression orale étant la compétence la plus difficile à maîtriser lorsqu’on apprend une langue, on observe souvent qu’il y a de nombreux élѐves qui ont des difficultés à communiquer en français à  l’oral.
Comment ce phénomène pourrait-il être expliqué? Pourquoi les élèves auraient-ils du mal à parler correctement la langue française?
Une première réponse serait que ces problèmes vient des préjugés concernant la communication orale: soit que les élèves se sentent ridicules quand ils parlent français, soit qu’ils sont stressés qu’ils font de fautes, ce qui est frustrant. Une autre réponse serait la présence du trac:  les uns disent qu’ils se bloquent dès qu’ils commencent à parler ou qu’ils se sentent trѐs mal à l’aise chaque fois qu’ils doivent parler en public. On constate donc que le problème majeur pour parler est le manque de confiance en soi. Mais, au delà de cet aspect psycologique, si on veut progresser dans l’expression orale, il y a tant de choses à faire.

Est-ce qu’il y a a des trucs pour que ces élѐves améliorent leur l’expression orale?  On va en donner quelque exemples.

Une première stratégie serait de commencer à parler réguliѐrement quel que soit leur niveau, essayant de vaincre leur timidité, leur principal ennemi. Ils seront bons seulement s’ils parlent: tout comme un chauffeur ne peut pas bien conduire qu’en conduisant, un sportif ne peut pas faire de la performance qu’en s’entraînant.

Une autre stratégie consisterait à parler seuls et s’écouter. Pour cela ils feront de la lecture à haute voix, ce qui les aide à mémoriser les mots nouveaux,  en faisant attention à un certain point à chaque scéance de lecture comme: la prononciation des liaisons obligatoires, l’intonation des phrases, etc. Ils peuvent aussi préparer un sujet court qui les intéresse, s’enregistrer soit à l’aide d’un téléphone portable, soit en utilisant un logiciel en ligne gratuit comme Vocaroo et puis s’écouter. En exersant réguliѐrement cela les aidera à gérer leurs émotions et petit à petit l’ ”impossible” deviendra possible.

De plus, ils peuvent écouter du français tous les jours, mais d’une manière active en faisant des efforts pour comprendre. Aprѐs l’écoute il est important de répéter des mots jolis, des expressions nouvelles ou difficiles à mémoriser ou des phrases entiѐres qui semblent plus intéressantes. Il est important aussi de chercher des interlocuteurs francophones qui partagent les mêmes centres d’intérêts. On peut les trouver sur les sites spécialisés dans l’apprentissage des langues, comme ConversationExchange ou MyLanguageExchange.

En conclusion, quand on apprend une langue, on veut la parler le plus vite et le mieux possible. Mais on sait aussi que les premiѐres années on ne peut pas parler aussi bien dans une langue étrangѐre que dans sa propre langue. L’apprentissage est un long chemin qui, bien qu’il doive être agréable, il suppose l’adoption de certaines stratégies. S’est seulement en parlant qu’on progresse et ainsi la réussite est assurée.

Bibliographie
DURKHEIM, Émile, L’évolution pédagogique en France, Paris, PUF, 1938
HALTÉ, Jean-François et RISPAIL Marielle, L’oral dans la classe (compétences, enseignement, activités), Paris, l’Harmattan, 2005
Siteographie:
www.nathaliefle.com/Pourquoi je n’arrive pas à parler français ?

 

prof. Loredana-Elena Cănuță

Profil iTeach: iteach.ro/profesor/loredana.canuta

Articole asemănătoare