Le rôle du professeur

Le rôle du professeur est varié, complexe mais motivant. Un professeur se doit d’être innovant, dynamique, communicatif, critique et “efficace.” Il doit enseigner mais aussi éduquer, transmettre des connaissances mais aussi inculquerer des méthodes de travail et quelques valeurs fondamentales chez les élèves, comme, par exemple, la compréhension et le respect de l’autre, l’entraide ou la responsabilité. Il doit encore favoriser l’ esprit critique, la réflexion mais également la créativité et la curiosité en termes d’ apprentissage.

“Parle-moi et j’oublierai,
Enseigne-moi et je me souviendrai,
Implique-moi et j’apprendrai” (Proverbe chinois)

Le professeur doit enseigner avec motivation, doit permettre la construction de  l’apprentissage des élèves et transformer le savoir en savoir faire.

Mais comment suscite-t-on la motivation chez l’élève? Tout d’abord, je pense qu’il est nécessaire d’établir un bon rapport entre le professeur et l’élève. Le professeur doit se préoccuper davantage de ses élèves et de gérer de façon équilibrée la salle de classe et moins de suivre le programme scolaire. Et, pour cela, il est impératif de créer une véritable empathie avec les élèves, à travers le dialogue, l’interactivité. Ce sont essentiellement les qualités humaines que l’on valorise chez le professeur, comme la sympathie, le charisme, la sensibilité ou encore l’humour.

Par ailleurs, il doit également trouver des stratégies de travail innovantes, des activités variées et des supports créatifs pour ses cours, de façon à susciter l’intérêt et la participation des élèves, simplifier leur apprentissage et élargir leurs connaissances. Néanmoins, le professeur ne parvient pas toujours à atteindre ses objectifs ou à répondre aux attentes de tous les élèves, ce qui provoque une certain frustration.

C’est pourquoi il doit s’actualiser en permanence, améliorer ses connaissances et sa pratique pédagogique, adapter son comportement. Le professeur détient une importante responsabilité et le procédé éducatif exige une profonde réflexion et une grande disponibilité, afin d’aider les élèves, en particulier les élèves ayant des besoins éducatifs speciaux ou des comportements inappropriés et perturbateurs.

Tout ce processus doit cependant être partagé avec les parents car l’éducation et l’apprentissage ne peuvent être enfermés dans leur contexte scolaire. L’école et le professeur ne peuvent pas agir de façon isolée : ils doivent partager les responsabilités avec la famille de l’élève. De bons rapports avec les parents favorisent le contact, le partage et une éducation/un apprentissage significatif. Cette articulation entre l’ école et le mode de vie des élèves est réellement indispensable. Le professeur a besoin de connaître ses élèves afin de tenir compte des chemins de vie de chacun et être plus proche d’eux et créer ainsi des cours enrichissants.

L’éducation traverse une crise. Nous vérifions que les élèves ne sont plus motivés, ont du mal à se concentrer et font rarement preuve de plaisir à apprendre. Lorsque l’on recherche les causes, la faute retombe inexorablement sur l’élève, qui ne veut pas étudier, le professeur qui ne motive pas ou les matières, qui ne sont pas intéressantes ou qui ne sont pas adaptées à la réalité professionelle. Parfois, la faute retombe sur les parents, qui ne suivent pas sufisament leurs enfants. Mais peut-être n’y a-t-il pas de coupable en particulier ou peut-être le sont-ils tous?…

Les causes principales dépassent, à mon avis, le milieu scolaire et sont issues du système social que nous avons bâti. On met en valeur la « vie facile », les biens de consommation, une certaine superficialité, en détriment du travail, de la difficulté, de l’effort et du mérite. Pourtant, personne n’ignore que, sans études ou sans travail, on ne peut avoir de succès. Par ailleurs, nous devons tout de même admettre que les jeunes démontrent de la préoccupation par rapport à leur futur professionnel. On peut envisager que, pour se défendre, ils choisissent la facilité et se limitent à la routine scolaire, perdant confiance en leurs capacités et l’intérêt pour les cours.

Il est urgent de remettre au goût du jour, le travail, l’effort, en construisant des projets stimulants, enrichissants, adéquats aux expériences de vies et qui permettent un apprentissage significatif des élèves.

Accesări: 191

Articole asemănătoare