L’argumentation dans les méthodes de FLE (Etude)

Cette étude va analyser la manière dans laquelle l’argumentation est abordée dans les manuels de français langue étrangère, concernant les manuels roumains utilisés dans l’apprentissage du français et les manuels français approuvés par le Ministère Roumain de l’Education. Toutefois, même s’il y a une grande offre de manuels, l’analyse s’appuiera sur les manuels le plus utilisés par les enseignants roumains dans les pratiques de classes.

Tout d’abord il faut préciser le grand écart qui se trouve entre ces deux types de manuels, en ce qui concerne les méthodes et les techniques d’apprentissage d’une langue étrangère. Les manuels roumains restent fidèles, dans leur majorité,  à une approche déductive à l’opposé de manuels français, définis chacun par une approche méthodologique unique et dans lesquels le parcours proposé est plutôt intuitif.

Les manuels roumains de français

Après les années 2000, les auteurs de manuels roumains de FLE cherchent  à privilégier le travaille sur des documents authentiques récents, produire des discours compréhensibles et adéquats aux diverses situations de communication,  en essayant de dépasser les cadres trop étroits de la phrase-modèle. Même si intégrée relativement tard dans les manuels et les méthodes roumains de français langue étrangère, l’approche globale des textes et des discours représente aujourd’hui une présence assez majoritaire en marge des divers documents authentiques qui peuplent les méthodes de français langue étrangère.

L’analyse des discours trouve une voie royale d’entrée dans les livres scolaires roumains, mais l’argumentation est traitée différemment.
En ce qui concerne l’acquisition de la compétence argumentative, les approches des manuels ont comme points communs: les exercices de repérage des marques de l’énonciateur, des paradigmes lexicaux de désignation, des divers champs lexicaux, enfin des articulateurs logiques, des mots de liaison, des arguments contenus dans chacun des paragraphes d’un discours argumentatif.

Un exemple est celui des manuels des Éditions Humanitas Educational , pour le cycle supérieur du lycée  Limba Franceză L1/ Limba Franceză L2( niveaux XI et XII).

Dans le manuel Limba Franceză L1, clasa a XI-a ,dès la première unité didactique, La jeunesse, cadres et modes de vie, après avoir parcouru le module 1 (à rôle de découverte thématique) propose aux élèves la méthode de lecture analytique dans le deuxième module, À la découverte du texte , rubrique  Approfondissez votre lecture. Suite au texte La vie au lycée, les apprenants doivent étudier le contenu et l’organisation du texte en suivant des questions, telles:
Comment le texte est-il organisé?
Quel est le thème traité? Sur quelle opposition repose-t-il?
Quel est le champ lexical dominant du texte?
Quelle idée( thèse) l’auteur veut-il partager au lecteur?
Comment défend-il l’opinion exprimée? Y-apporte-il des arguments des exemples à l’appui? Quelles sont les mots de liaison qui relient les articulations logiques du texte?

Après cette partie qui assure la compréhension du texte, l’apprentissage se prolonge avec deux types d’activités, la première de médiatisation (Résumez ce texte au quart de sa longueur/en une phrase) suivie d’un exercice créatif d’expression personnelle (Avez-vous l’impression d’être un usager passif dans votre établissement ou êtes-vous un partenaire actif? Illustrer par des exemples précis l’attitude qui vous définit./ Partagez-vous les idées exprimées dans le dernier paragraphe du texte? Justifiez votre réponse).

On constate que ce manuel dans son organisation modulaire privilégie la communication et forme de manière progressive la compétence argumentative. Il assure progressivement les outils nécessaires (linguistiques, sémantiques et grammaticaux), chaque unité suivant la même démarche de lecture pour assurer la compréhension globale et détaillée et aussi le développement de l’expression orale par des exercices de production orale et écrite qui mettent les élèves en situation d’exprimer un point de vue en le justifiant, de débattre sur un thème ou de développer une argumentation à partir d’un texte, une idée/citation.

Ce qui manque à ce manuel est la cohérence dans la progression de l’apprentissage de l’argumentation. Même si l’on assure les moyens linguistiques pour la compréhension  d’un texte argumentatif, les éléments de construction sont fournis selon les besoins communicatifs ce qui se traduit dans un manque de logique qui sollicite la construction d’une argumentation avant d’étudier complètement  son organisation, fonctionnement  et problèmes de grammaire.

Un autre exemple de méthode roumaine de FLE est celle  des manuels des Éditions Corint, , dont j’ai choisi comme objet d’analyse Limba franceză L2, Manual pentru clasa a XI-a, et Manual pentru clasa a XII-a( manuels utilisés en classe). Ces manuels s’appuie sur des méthodes déductives, la grammaire étant abordée d’une manière traditionnelle, explicite, et accorde un place importante aux exercices de simulation.

Chaque unité est introduite par une page de présentation qui définit un horizon d’attente et qui invite les élèves à la communication et à l’échange ( Prendre contact et Communiquer) Les deux pages  suivantes contiennent le texte principal de l’unité, les exercices communicatifs pour l’exploitation, le vocabulaire, les notions de grammaire et les activités d’apprentissage
(Lire, Découvrir, S’exprimer, Mieux connaître). Les pages intitulées En savoir plus et  Évaluer qui se trouvent à la fin de chaque unité, ouvrent une fenêtre vers des informations utiles pour les jeunes adolescents qui étudient le français, en leur offrant, pour la lecture des textes authentiques, extraits des journaux, œuvres des écrivains contemporains, témoignages , articles sur le vécu scolaire , extraits des revues telles, Entrées libres, , Le Français dans le monde, Label France, La Lettre, Le Point, Phosphore, L’Étudiant, Le Nouvel observateur ou des sites (www.stuya.com  www.animac.fr).

À la fin des textes de la page Prendre contact et Évaluer, les auteurs ont conçu une invitation à la créativité des apprenants à partir de la compréhension à l’imagination; les élèves doivent être capables de répondre à des questions, d’exprimer des opinions, d’argumenter sur un thème à partir des textes.

Exemples d’exercices d’argumentation-Corint
Progression dans l’argumentation/la compétence argumentative
On dit que les amis sont une deuxième famille. Commentez cette affirmation
/ Quelle importance a l’amitié pour vous? Argumentez.( 15-20 lignes)/ Exprimez votre point de vue/ Que pensez-vous de l’idée de la narratrice de  faire l’éducation des parents? Quelles seraient, selon vous, les principales leçons à enseigner?/Dégagez les arguments pour ou contre/ Quel est l’argument le plus cité en faveur de la vie à la campagne?/ Entre  ville et campagne  y a-t-il un compromis? Lequel? Exprimez votre point de vue.

Bientôt ce sera l’anniversaire de votre ami français. Quel moyen choisissez-vous pour lui souhaiter joyeux anniversaire. Expliquez votre choix. Rédiger un article de journal intitulé: Avoir un portable-une mode ou une necéssité?

Lisez  l’avis du spécialiste Patrice Huerre, psychiatre et psychanalyste et exprimez votre point de vue./ Etes- vous du même avis? Argumentez votre opinion en vous appuyant sur des exemples précis./ Dégager des expressions d’opinion/ Réagir à des affirmations. Donner des réponses argumentées./ Les passions-témoignages des jeunes/ Les passions changent-elles au fil du temps? Qu’en pensez-vous? Répondez en vous appuyant sur votre expérience personnelle/ Quelles formes d’expression artistique préférez-vous: peinture, sculpture, musique, danse? Justifiez votre réponse.

En analysant les exercices d’argumentation proposés et la direction envisagée pour la formation de la compétence argumentative, on constate que la méthode d’apprentissage brule des étapes essentielles et sollicite un transfert de compétences supposées avoir été acquises dans la langue maternelle. La méthode proposée par les auteurs entraîne plutôt  des compétences argumentatives de production, sans avoir étudié, analysé et compris la logique et le fonctionnement d’un texte argumentatif. Les savoir-faire sollicités s’appuient sur: rédaction d’essais argumentatifs, argumentation orale dans le cadre des débats, structuration et l’articulation du discours.
En ce qui concerne les manuels roumains, on peut conclure que les genres argumentatifs abordés sont l’essai et la lettre et les supports préférés pour déclencher l’apprentissage de l’argumentation sont l’article de presse et la lettre de candidature, les témoignages. Les méthodes roumaines n’étant pas accompagnées de CD pour former des compétences de compréhension orale  privilégient surtout la compréhension écrite.

Du côté des techniques réceptives, l’analyse du discours a favorisé le développement de l’approche globale des textes et des discours, perspective très productive en langue étrangère .L’approche globale sur des bases discursives s’avère très utile pour embrasser la multiplicité des documents authentiques qui envahissent les nouveaux manuels de langue étrangère afin de coller au plus près au contexte réel de communication.

Du côté des techniques productives, la présence très majoritaire des exercices de simulation et de production « sur des modèles discursifs », à l’intérieur de « matrices discursives », avec explicitation des paramètres de la situation de communication, est un élément de nouveauté redevable aux théorisations de l’analyse du discours. En réalité, peu de choses préparent encore les apprenants à ces productions qui doivent prendre en compte des facteurs très complexes qui dépassent le code linguistique.

L’apparition dans les nouveaux textes officiels et dans les manuels de notions appartenant au métalangage de l’analyse du discours paraît apporter une aide à l’approche de la discursivité des productions textuelles.

Les manuels français de FLE

Ceux-ci  se situent plus proche de la perspective actionnelle du CECR , en offrant des méthodes apprentissages bien définies et appuyées sur des moyens très divers tels, guide pédagogique  ou  guide de maître ,supports audio (cassette, CD), visuel (cartes, images), audiovisuel (cassette vidéo, CD, DVD) ou informatique (cédérom). De plus, le livre de l´élève peut être accompagné d´un ou plusieurs cahiers d´exercices ou de Portfolio, le guide de maître peut être accompagné d´un livre de tests. Les supports déclencheurs varient en fonction de la méthode abordée et du niveau de son public cible.

La méthode Connexions, Niveau 3 s’adresse à un public de grands adolescents et couvre plus de 100 heures d’apprentissage par niveau.

L’objectif de la méthode est de rendre les  apprenants capables d’accomplir des tâches dans les domaines variés de la vie scolaire, grâce à l’acquisition de savoir et savoir-faire communicatif, linguistique et culturel.

Cette méthode est présentée par les auteurs comme facile à utiliser et  très réaliste , à la fois, par ses contenus, sa progression et la mise en œuvre du travail proposé. L’organisation, claire et régulière et les contenus parfaitement balisés.

Le manuel est structure en cinq modules de deux unités, chaque module présentant un objectif général: interagir à propos d’informations/ opinions/ émotions/ sentiments/ activités ou actions.

En analysant le manuel, on constate que les outils linguistiques sont introduits en fonction de leur fréquence d’emploi dans la communication. Ce sont donc les besoins de la communication qui dictent les besoins de la progression grammaticale proposée. Cette approche permet de sensibiliser les élèves aux nouveaux instruments linguistiques et de mettre en évidence les valeurs d’emplois plus que les valeurs structurelles. L’emploi de métalangage s’en trouve ainsi diminué. Les tableaux grammaticaux ne sont d’ailleurs pas censés faire l’objet d’une leçon de grammaire mais de fournir des boîtes à outils aux étudiants.

La méthode présente également un avantage qui est celui de proposer des activités orientées vers la résolution de tâches spécifiques. Au cours des diverses activités de compréhension orale ou écrite, les apprenants doivent résoudre des tâches qui les amènent à développer différentes stratégies de lecture ou d’écoute.

En ce qui concerne l’argumentation, son approche correspond à structurer son discours,  renforcer la capacité de comprendre l’articulation d’un texte, rédiger un texte argumente, donner des arguments pour convaincre.

Compétences argumentatives suivies/ Comprendre un texte argumenté / débattre de problème de société/ Participer à un échange: prendre la parole, organiser son discours, empêcher quelqu’un de parler/ Articuler son discours/ Comprendre  une émission – débat  sur l’Union européenne/ Quel est le sujet principal du débat?/ Les problèmes sociaux en France

Les conditions de travail en Italie/Le projet de Constitution de l’Union européenne-rédiger un texte argumenté/  Annoncer un plan, un développement/Interagir en situation professionnelle

Écrivez une lettre de motivation/     -Vous avez vu une offre d’emploi comme volontaire international dans un pays  francophone/ -Vous voulez poser votre candidature pour une stage dans une entreprise française/ Cherchez les informations/ -Qui écrit: quels sont les renseignements que vous devez donner sur vous-même?/ Classer  les informations  selon ce plan :L’établissement-vos connaissances et compétences/ Ce  que vous pouvez faire dans l’entreprise/ Échanger à partir d’une citation/ Dégager le thème et puis donnez votre opinion
Vous écrivez à un journal pour faire part de votre déception à la suite de la suite de la publication d’un article ou d’une critique littéraire./ Préparez vos arguments/Organisez vos idées

Conclusions

La notion d’argumentation est introduite dans les manuels de FLE à partir du niveau B1 (niveau intermédiaire) et, au cas des manuels français de FLE, dans les derniers dossiers ou les dernières unités des manuels de ce niveau, c’est-à-dire au moment où l’apprenant a déjà acquis une certaine connaissance de la langue. Une situation plus particulière est celle des manuels roumains de FLE qui soit introduisent brutalement les activités argumentatives dès le début des manuels du niveau intermédiaire, classe septième/ huitième année d’étude de la langue, soit font appel aux connaissances argumentatives acquises dans l’étude de la langue maternelle pour résoudre des activités qui sollicite les compétences argumentatives.

Généralement, les savoir-faire suivis dans les séquences d’apprentissage de l’argumentation sont : comprendre et rédiger un texte argumenté, savoir argumenter à l’oral et débattre de problème de société

Dans les manuels français de  FLE, l’argumentation est exploitée selon le principe qui va du facile au difficile, du simple au complexe. Cette progression concerne non seulement le niveau de la langue mais aussi le thème traité, le genre des documents écrits et oraux et le type des tâches recommandées. Au début, on tend à introduire des textes courts et simples, écrits dans un français simple, facile à comprendre. Plus tard, l’apprenant doit travailler avec des articles de presse : éditoriaux, reportages longs et complexes. Sur le plan de l’expression orale, il passe des jeux de rôle, où il s’agit d’exprimer son point de vue sur un problème de la vie quotidienne et de le justifier, aux débats lors desquels il doit prendre position sur un problème de société et l’argumenter.

RÉFÉRENCES
Mérieux R.,Yves Loiseau, Beatrice Bouvier Connexion Niveau 3,  Didier, Paris, 2005
NASTA, D.I., 2001, Coup de coeur. Manuel pour la classe de XI-ème. Première langue moderne étudiée, Bucarest, Corint
VLAD, M., 2002, Contribution à l’étude de la lecture scolaire en français langue étrangère au niveau avancé. Etude sur un corpus de programmes et de manuels roumains de français langue étrangère pour le lycée (1970-2000), thèse de Doctorat Nouveau Régime, Universités Paris III Sorbonne Nouvelle,Ovidius Constanţa

 

prof. Otilia Bengescu

Profil iTeach: iteach.ro/profesor/otilia.bengescu

Articole asemănătoare