La communication en classe de Français Langue Etrangère

Pour mieux comprendre les idées de création d’une classe dynamique et interactive, nous devrions prendre en considération la comparaison entre une scène théâtrale et une classe Fle. Toutes les deux sont des arènes de représentation où les principaux participants sont des acteurs et où le public emploie les compétences de l’expression et de la compréhension. Pourtant, une question se pose dans la classe Fle : « Qui sont les acteurs principaux ? » ou même « Quel est le public principal ? »

Dans la classe traditionnelle Fle, l’acteur principal est le professeur, celui qui parle le plus pendant la leçon. Les élèves sont le public qui sont assis et qui écoutent passivement le professeur. Quand les élèves parlent occasionnellement, ils dirigent, le plus souvent, leurs réponses pas entre eux, mais vers le professeur.

Dans la classe Fle communicative, les rôles changent. Le professeur devient moins l’acteur et plus le metteur en scène. Il prépare la leçon et dirige les élèves à travers des activités variées.

Dans une classe intéractive, les étudiants jouent le rôle d’acteur  et de public à la fois- au lieu de diriger leurs réponses vers le professeur, ils parlent plutôt l’un a l’autre. Le professeur joint la classe comme membre du public pendant qu’il facilite la communication.
Les professeurs peuvent employer une variété de techniques simples afin de rendre la classe plus communicative et de générer l’interaction parmi les élèves : ranger les bancs en demi-cercle, disparaitre de temps en temps de l’écran des élèves, attendre que les élèves parlent, ne pas se jeter pour rompre le silence désagréable, occasionnellement, inviter les élèves à enseigner une partie du vocabulaire ou même de grammaire, promouvoir la communication orale.

Il y a beaucoup de simples techniques pour les activités communicatives afin d’accroitre le temps destiné aux élèves pour parler : le travail par paires, la répétition chorale, les dictées, faire les étudiants lire et demander l’un à l’autre, travailler sur des mots-clefs, etc.
Les étudiants veulent apprendre à parler mieux le français, voire d’une manière plus fluente et plus compréhensible. Le but, finalement de l’apprentissage d’une langue et d’être capable de communiquer. Ainsi, un environnement propice devrait-il être crée :

1.Eviter de corriger toujours les fautes
Ex : Etudiant – Hier, mon père est parti en Etats-Unis.
Le prof. – Ah bon ? Ton père est parti aux Etats-Unis ? Où exactement ?
2. Encourager les élèves à parler tour à tour, à attendre les autres et à faire attention aux autres.
3. Eviter la tentation d’employer la langue cible.
4. Travailler sur la prononciation. Faire les étudiants écouter une bonne prononciation, l’imiter.
5. Inviter les élèves qui parlent bien le français à corriger les autres.

Les activités pendant lesquelles les élèves se posent des questions sont très bénéfiques pour promouvoir le parler :

1. Le professeur écrit au tableau quelques questions et invite les élèves à se demander l’un à l’autre.
Ex.  Qu’est-ce que tu as pris au diner hier soir ?
A quelle heure es-tu allé te coucher ?

2.  Le professeur dicte une liste de questions bric-à-brac. Les élèves circulent et se demander les questions. Ils devraient être encouragés à poser d’autres questions qui suivent et exigent la réponse oui/non :
Est-ce que tu as un animal de compagne?
Est-ce que tous les membres de ta famille portent des lunettes ?
Est-ce que tu partages la chambre avec quelqu’un ?

3. Le professeur encourage les élèves à interviewer leurs collègues, ensuite à rapporter à la classe entière.

Les activités pour deviner offrent aux élèves la possibilité de se connaitre mieux.
1. Le professeur prépare une question personnelle qu’il posera à la classe entière. Les élèves répondront à l’écrit, sans se signer. Une fois mélangées les réponses, c’est aux élèves de deviner qui a donné la réponse respective.
Ex. Quel est ton film préféré ?
Si tu pouvais être un animal, lequel choisirais-tu ?
2. Les élèves notent deux ou trois numéros quoi sont importants pour leur vie. La classe devinera la signification de ces numéros. Le professeur y participe aussi :
Ex. 2-1995-9
Cela pourrait signifier : le nombre des enfants que le professeur a ; l’année où il s’est marié ;  son expérience professionnelle.
3. Le professeur pose un objet dans un sac opaque. Les élèves posent des questions pour apprendre ce qu’il y a dedans. Le professeur répond avec oui ou non.
Ex. Où l’employez-vous ?
De quoi est-il fait ?
Ca sert à quoi ?

Cela ne se veut pas une liste exhaustive d’activités qui encouragent la communication en classe de Fle. Mais, à travers un enseignement enthousiaste et des techniques créatives, les enseignants peuvent générer l’excitation parmi les étudiants. Enseigner n’est pas du travail uniquement, cela signifie aussi du plaisir.

Bibliographie :
Keating, Kevin – Communicative Teaching for the ESL/EFL Classroom, Center for ESL at the University of Arizona in Tucson, ELT Advantage, 2008.
Tagliante, Christine – Téchniques de classe, CLE International, 1994.

 

prof. Ingrid Cucu

Profil iTeach: iteach.ro/profesor/ingrid.cucu

Articole asemănătoare